Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Barcelone d'un Messi somptueux a sorti Chelsea en 8e de finale de la Ligue des champions (1-1/3-0). Les Catalans ont battu des Anglais un brin malchanceux avec trois poteaux sur les deux matches...

Comme souvent, Lionel Messi a joué un rôle central dans cette victoire qui s'est rapidement dessinée. Le no 10 argentin s'est chargé d'ouvrir le score dès la 3e, avant de créer le 2-0 pour Dembélé (20e). Messi a ponctué son oeuvre à la 63e, marquant le 100e but de sa carrière en Ligue des champions. Tout simplement phénoménal.

Mais le secteur offensif blaugrana n'a pas été le seul à se mettre en évidence. La défense, avec notamment un Umtiti très solide, a également brillé face aux nombreux assauts des Londoniens.

Barcelone sera donc au rendez-vous des quarts de finale pour la 11e année consécutive. Les Catalans ne sauraient s'en satisfaire: ils espèrent aller au bout et remporter un trophée qui les fuit depuis 2015... et surtout détrôner leur ennemi juré du Real Madrid, victorieux lors des deux dernières saisons.

Courtois coupable

Souvent considéré comme l'un des cinq ou six meilleurs gardiens de la planète, Thibaut Courtois n'a pas justifié ce statut sur le 1-0. Le Belge a en effet été trompé par Messi alors que ce dernier avait un angle de tir très fermé. Cette réussite, tombée exactement après 2 minutes et 8 secondes, a fait voler en éclats le plan de jeu concocté par Antonio Conte.

Les Blues ont réagi assez vite et ont évolué plus haut dans le terrain. Mais ce faisant, ils ont ouvert des espaces dans lesquels les Catalans ont pu s'engouffrer quand une occasion se présentait.

Et quand Fabregas a été dépossédé du ballon dans le rond central par Messi, la situation a encore empiré pour Chelsea. Deux grands ponts plus tard, la star du Barça servait Dembélé pour un magnifique 2-0 qui mettait les visiteurs au pied du mur. Il s'agissait du premier but du jeune Français depuis son transfert l'été dernier.

Encore un poteau

Chelsea a eu le mérite de ne pas baisser les bras. Les Londoniens frôlaient le 2-1 en fin de période par Alonso (37e/arrêt de Ter Stegen) puis Kanté (38e/tir trop croisé). Le poteau venait au secours des Catalans sur un coup franc d'Alonso (45e). Avec les deux autres touchés par Willian au match aller à Stamford Bridge, les Blues peuvent vraiment déplorer un gros manque de réussite dans cette double confrontation.

A la reprise, Chelsea continuait de pousser. Marcos Alonso aurait pu, voire dû, bénéficier d'un penalty à la 49e, mais l'arbitre ne voulait rien savoir. Le no 3 des Anglais, décidément intenable, forçait Dembélé puis Piqué à des interventions salvatrices in extremis.

Dominé, souvent repoussé dans son camp, le Barça trouvait le k.-o. peu après l'heure de jeu par l'inévitable Messi. Dont le tir passait entre les jambes d'un Courtois pas trop inspiré... Chelsea n'a même pas eu la consolation de sauver l'honneur, une tête de Rüdiger s'écrasant sur la barre à la 90e!

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS