Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Battu à Londres le 20 octobre, le Bayern Munich a pris sa revanche contre Arsenal lors de la 4e journée de Ligue des champions (groupe F). Les Bavarois ont gagné 5-1 après une vraie démonstration.

Tout était déjà dit à la pause dans une Allianz Arena rouge de joie. Un jour après le 70e anniversaire de la légende Gerd Müller, ses successeurs lui ont rendu un bel hommage. A commencer par Lewandowski, qui a ouvert le score dès la 10e, sur un service parfait de Thiago Alcantara. Un autre Müller, Thomas en l'occurrence, a signé le 2-0 (29e) avec son opportunisme coutumier, avant le bijou de la soirée signé Alaba (44e), qui ponctuait d'une frappe dans la lucarne une très grande mi-temps des Bavarois.

Entré en jeu à la 54e pour un excellent Coman, Robben a mis moins d'une minute pour saler l'addition, transformant un centre en retrait parfait d'Alaba (55e). Giroud a sauvé l'honneur des Anglais (69e) avant le point final mis par Müller (89e).

Le Bayern s'est présenté en mode rouleau compresseur contre des Gunners désarmés et asphyxiés par le pressing imposé par les hommes de Pep Guardiola. Les Allemands ont étouffé les visiteurs à mi-terrain, récupérant tous les ballons et lançant attaque sur attaque, variant à merveille leur jeu. Sans un grand Petr Cech, une fois encore auteur de plusieurs arrêts étonnants, l'addition aurait pu être plus lourde encore pour les Londoniens.

Olympiakos (avec Kasami) a battu Dinamo Zagreb 2-1 au Pirée. Arsenal se retrouve ainsi dans une situation très précaire, avec 3 points, comme Zagreb. Le Bayern et Olympiakos en comptent 9 et sont très proches de la qualification.

Groupe E

Tenant du trophée, le FC Barcelone est virtuellement qualifié pour les 8es de finale. Sa victoire contre BATE Borisov (3-0) a été logique à défaut d'être emballante. Le Barça a marqué grâce à Neymar (30e pen/83e) et Suarez (60e). Mission accomplie donc, mais sans brio.

Derrière les Catalans, la Roma a repris la main dans la course à la 2e place. Les Italiens l'ont emporté 3-2 contre le Bayer Leverkusen. L'ancien Bâlois Mohamed Salah a été très en vue au Stade olympique, l'Egyptien ouvrant ainsi la marque dès la 2e. Dzeko a ajouté le numéro deux peu avant la demi-heure.

Auteur du 4-4 au match aller, Admir Mehmedi a une fois encore trouvé le chemin des filets en réduisant l'écart dès la reprise (46e), avant qu'Hernandez n'égalise peu après (51e). Sur penalty, Pjanic a donné la victoire à la Roma, qui possède 5 points contre 4 au Bayer et 3 au BATE.

Groupe G

Jose Mourinho peut respirer: le succès difficile conquis contre Dynamo Kiev (2-1) lui a peut-être permis de sauver son poste sur le banc de Chelsea. L'ancien défenseur du FC Bâle Alexander Dragovic a été très en vue. Il a donné l'avantage aux Anglais sur un autogoal (34e), avant de se racheter en égalisant (78e). Cinq minutes plus tard, Willian donnait la victoire aux siens sur un superbe coup franc. Eden Hazard n'est entré qu'en fin de match.

Porto, vainqueur 3-1 du Maccabi Tel-Aviv en Israël, mène le classement avec 10 points. Chelsea en a 7 et Kiev 5.

Groupe H

Le Zenit Saint-Pétersbourg sera au rendez-vous des 8es de finale. Les Russes ont gagné 2-0 à Lyon. Leurs deux buts ont été inscrits par Dzyuba, la révélation de la saison en Russie, à chaque fois après un travail préparatoire du Brésilien Hulk. Le Zenit compte le maximum de 12 points. Malgré sa défaite en Belgique contre La Gantoise (0-1), Valence reste 2e avec 6 points, contre 4 aux Belges et 1 à l'OL.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS