Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Paris Saint-Germain a entamé la Ligue des champions par un nul frustrant (1-1) à domicile contre Arsenal dans le groupe A. Les Français ont été mal payés.

Le PSG aurait en effet dû l'emporter, car il a eu davantage d'occasions que des Londoniens timides. Mais Cavani, comme souvent, s'est montré maladroit à la conclusion. L'Uruguayen a notamment raté deux buts qui semblaient tout faits ((34e/69e).

Un but après 42 secondes

Il avait pourtant idéalement lancé son match. Il ne lui fallait en effet que... 42 secondes pour ouvrir le score! La recette: un déboulé d'Aurier côté droit, un centre et une tête piquée du no 9 au milieu d'une défense londonienne pas à son affaire, à l'image de Mustafi mal placé.

Les Parisiens ont encore été dangereux par Rabiot (10e) et Di Maria (13e) dans la phase initiale du match, avant qu'Arsenal ne parvienne à desserrer un peu l'étreinte. Cavani trouvait ensuite moyen de manquer le cadre après avoir éliminé Ospina alors que le 2-0 semblait inévitable (34e).

Après la pause, les Gunners avaient plus souvent le ballon, mais ils peinaient à créer le danger. Les contres du PSG étaient plus incisifs. Ospina sauvait Arsenal alors que Cavani se présentait seul face à lui (69e). L'Uruguayen aurait pu inscrire un hat-trick au Parc des Princes...

Wenger faisait entrer Granit Xhaka à la 71e à la place de Coquelin. Le Suisse assistait à l'égalisation de Sanchez (78e) sur le premier tir cadré des Gunners. Dans la foulée, Ospina, préféré à Cech, s'interposait encore devant Cavani (80e). Le match finissait dans la confusion avec les expulsions de Verratti et Giroud.

Le Celtic sombre au Camp Nou

Barcelone a comme prévu pris largement la mesure du Celtic Glasgow au Camp Nou (groupe C). Les Catalans ont écrasé les Ecossais 7-0, grâce notamment à trois buts de Messi (3e/27e/60e). Neymar a aussi brillé avec un coup franc dans la lucarne (50e) et quatre assists. Iniesta, entré à la mi-temps, a aussi marqué (59e) tout comme Suarez (75e/88e).

Les visiteurs ont eu une occasion de revenir à 1-1, mais Dembelé a raté son penalty (24e). Le Celtic a été dominé sur toute la ligne.

Dans ce même groupe, Yann Sommer et Nico Elvedi ont été au chômage technique: le match entre Manchester City et Borussia Mönchengladbach a été renvoyé en raison de la météo.

Le Bayern facile

Dans le groupe D, le Bayern Munich a pris un bon départ avec un succès attendu à domicile contre Rostov (5-0). Aucune surprise non plus quant à l'identité des premiers buteurs: Lewandowski (28e/pen) et Müller (45e), qui s'offrait ainsi un joli cadeau pour son 27e anniversaire. Kimmich participait aussi à la fête (53e/60e), ainsi que Bernat (90e).

Sur le banc bavarois, Carlo Ancelotti a dirigé un septième club différent en Ligue des champions, ce qui constitue un record. Les précédents ont été Parme, Juventus, AC Milan, Chelsea, PSG et Real Madrid: une jolie brochette.

L'Atletico Madrid s'est imposé 1-0 à Eindhoven contre le PSV dans l'autre rencontre. Le but décisif a été l'oeuvre de Saul Niguez peu avant la mi-temps.

Inler joue

Enfin, dans le groupe B, Gökhan Inler a été titularisé avec Besiktas Istanbul. Les Turcs ont fait 1-1 à Lisbonne contre Benfica en égalisant dans les arrêts de jeu par Talisca.

Naples a réalisé une bonne opération en allant gagner 2-1 à Kiev contre le Dynamo. Le Polonais Milik a marqué deux fois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS