Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ligue des champions: Liverpool tient bon et sort Manchester City

Liverpool n'a pas flanché face à Manchester City, que les Reds ont brillamment éliminé en quart de finale de la Ligue des champions.

Vainqueurs 3-0 chez eux à l'aller, les joueurs de Jürgen Klopp ont résisté aux assauts bleu ciel lors d'un match retour lui aussi remporté (2-1).

Si l'envol acrobatique de Cristiano Ronaldo a été l'image forte et le principal sujet de conversation de la semaine dernière, c'est une scène bien plus polémique - celle de la 42e - qui risque de monopoliser l'attention. En Angleterre surtout.

Après un départ idéal matérialisé par l'ouverture du score de Gabriel Jesus à la 2e minute déjà, Manchester City a cru avoir doublé la mise juste avant la pause, par Leroy Sané, dans la foulée d'un tir puissant de Bernardo Silva sur le poteau. Seulement le trio arbitral en a décidé autrement, annulant le but de l'Allemand pour hors-jeu. Le hic, le très gros hic même, est que la "passe décisive" avait été adressée par le capitaine de Liverpool James Milner...

Les Citizens se sont plaints en nombre auprès de l'Espagnol Antonio Mateu Lahoz une fois la mi-temps sifflée, avant d'être relayés par Pep Guardiola lui-même qui, dans la langue de Cervantes, a si bien dit son fait à son compatriote qu'il s'est retrouvé expulsé en tribune pour l'entier de la seconde période.

Un peu comme à Anfield Road, Liverpool a subi le jeu adverse mais a tenu bon défensivement. L'accumulation de situations chaudes devant la cage de Loris Karius mettait cependant les Reds dans une position dangereuse. Alors, comme toujours, Mohamed Salah a fait montre de sa classe en égalisant avec délicatesse et, surtout, lucidité en plein effort (56e). Le dix-huitième but en seize matches pour l'ancien attaquant du FC Bâle !

L'affaire était pliée, mais Roberto Firmino a quand même tenu à achever les Mancuniens (77e). Liverpool s'est à nouveau invité à la table des grands, une première depuis dix ans. Alors que Manchester City doit reporter encore ses rêves de grandeur.

Deux éliminations dès la phase de poules, trois sorties en huitièmes de finale, une en demi et, donc, une en quart: tel est le décevant bilan des Citizens en Ligue des champions depuis l'exercice 2011/12. Alors que ceux qui tirent à boulets rouges sur le PSG se le disent, gravir les sommets européens demande beaucoup de temps. Il avait fallu, rappelons-le, une décennie aux Blues de Chelsea.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.