Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La 6e et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions voit plusieurs gros calibres en danger.
Chelsea, Porto et Marseille pourraient passer à la trappe et manquer la qualification pour les 8es de finale.
Chelsea est en danger. Pour la première fois depuis la saison 2002-2003, les Blues pourraient être absents du 2e tour de la C1. Pour obtenir leur qualification, les joueurs d'André Villas Boas doivent s'imposer ou faire 0-0 contre Valence à Stamford Bridge. Tout autre résultat serait favorable à la formation espagnole.
Le Bayer Leverkusen d'Eren Derdiyok est déjà qualifié, mais une victoire à Genk lui garantirait la première place (et même un point en cas de nul dans l'autre match). Les Belges, déjà éliminés de la scène européenne, voudront décrocher leur première victoire, en inscrivant au moins un deuxième but dans cette phase de groupes.
Marseille aborde son dernier match à Dortmund avec un léger avantage: la formation de Didier Deschamps se qualifierait en cas de victoire, mais aussi en cas de nul si Olympiakos ne bat pas Arsenal, déjà assuré de participer au 2e tour. L'OM peut même se permettre une défaite par un but d'écart à condition là encore qu'Olympiakos ne batte pas Arsenal, voire une défaite qui lui laisse son avantage particulier (il avait battu les Allemands 3-0 au Vélodrome) si Olympiakos s'incline face à Arsenal.
Porto n'a plus le choix: il lui faut battre le Zenit pour accompagner l'Apoel Nicosie en 8e de finale. Les Portugais, intraitables en championnat (50 matches sans défaite depuis février 2010!), comptent sur une cinquième qualification d'affilée pour les 8e de finale.
Dans le groupe H, seule la 3e place doit encore trouver preneur dans le duel à distance entre Viktoria Plzen et BATE Borisov (les Tchèques étant mieux placés avec deux points d'avance et un match à domicile).
L'entraîneur de Barcelone Pep Guardiola a décidé de ménager quasiment l'ensemble de son effectif et de convoquer des jeunes contre Borisov, afin de préparer au mieux le clasico de samedi sur le terrain du Real Madrid. L'AC Milan aussi va pouvoir faire tourner son effectif, où Pato s'est remis d'une grippe.

ATS