Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - C'est bien un excès de candeur qui a été fatal au FC Bâle mercredi soir face à la Roma. Battus 3-2 par le vice-Champion d'Italie, les Rhénans ont, selon l'aveu de Marco Streller, tout simplement "oublié de défendre".
"Notre premier quart d'heure fut vraiment excellent. Nous avons été presque trop euphoriques, poursuit l'attaquant international. Nous avons sans doute pris trop de risques. Nous avons été punis pour cela."
Valentin Stocker personnifiait à merveille cette candeur avec sa faute sur Riise qui a provoqué le penalty du 2-0. Jamais le Lucernois n'aurait dû être piégé de la sorte sur la remise de Menez, l'homme du match. "Je me suis lancé trop vite, avouait-il. Mais il ne faut pas oublier une chose: nous avons affronté l'une des meilleures équipes d'Europe et nous l'avons bousculée. C'est ce que je retiens aussi de ce match."
Cette défaite place, bien sûr, le FCB dans une situation presque impossible dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale. Celle-ci passe tout d'abord par une victoire contre Cluj qui assurerait dans un premier temps le repêchage en Europa League. Pour cette rencontre face aux Roumains, Thorsten Fink devra revoir ses plans. L'entraîneur allemand sera, en effet, privé de Streller et de Stocker qui seront suspendus.
En cas de succès le 23 novembre, les Rhénans joueront leur qualification lors du dernier match de cette phase de poules, le 8 décembre à Munich face au Bayern. Déjà qualifiés, les Bavarois tiendront le rôle d'arbitre dans ce groupe E. Seront-ils concernés par leur déplacement à Rome ?
Même si la réalité des chiffres est implacable pour le FCB, cette troisième campagne en Ligue des Champions est une réussite selon Alex Frei. "Elle permet à l'équipe de grandir, souligne le capitaine de l'équipe de Suisse. Elle a su parfaitement réagir après la défaite à Cluj. Nous sommes passés complètement à côté de cette partie. Mais ensuite ,lors de nos trois autres matches, nous avons dominé le Bayern et la Rome. Cela s'est joué, ce soir, sur des détails, des petites erreurs que nous devrons gommer à l'avenir."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS