Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Luis Suarez a effectué un retour gagnant en Angleterre. L'Uruguayen a marqué deux fois pour Barcelone, vainqueur 2-1 sur la pelouse de Manchester City en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Ultra dominé avant le repos, Manchester City a relevé la tête ensuite. La réussite d'Agüero (69e) lui permet d'entretenir encore un léger espoir, même si les Anglais sont conscients de l'ampleur de la tâche qui les attend au retour en Catalogne. Un espoir qui demeure aussi grâce à Joe Hart, qui retenait un penalty de Messi à la 94e.

Luis Suarez a rapidement fait taire les quelques sifflets des fans mancuniens à son encontre. L'ancienne star de Liverpool ouvrait le score à la 16e, profitant d'une erreur d'appréciation de Kompany sur un ballon de Messi. Il récidivait à la demi-heure en surgissant au premier poteau pour reprendre un centre de Jordi Alba, lequel avait été décalé par un Messi au coeur de toutes les offensives de son impressionnante équipe.

Car Barcelone aurait pu rejoindre les vestiaires avec quatre ou cinq buts d'avance. Joe Hart évitait le pire devant Suarez encore (26e) et Messi (36e), alors que le portier anglais était sauvé par sa transversale sur un lobe d'Alves (44e). En face, Ter Stegen ne devait intervenir que sur une frappe de Nasri (45e): bien trop peu.

Les Anglais tentaient de mettre plus de pression à la reprise, profitant d'un léger relâchement des visiteurs. Dzeko ratait une énorme occasion à la 49e, sa reprise de la tête sur la ligne des six mètres finissant dans les bras du gardien adverse. Agüero manquait ensuite de peu le cadre (54e), avant de finir par réduire l'écart à une vingtaine de minutes de la fin. L'expulsion de Clichy (74e) stoppait l'élan des Mancuniens.

Comme la saison dernière, le parcours de Manchester City en Ligue des champions risque de prendre fin après sa double confrontation contre Barcelone. Les Catalans ont en effet donné une véritable leçon aux champions d'Angleterre en titre, surtout en première mi-temps. Leur jeu collectif était largement supérieur et ils ont maîtrisé la partie à leur guise, dictant véritablement le rythme.

Les Citizens y croyaient, pourtant. Manuel Pellegrini avait aligné un onze de départ ambitieux et offensif, avec deux attaquants et un seul récupérateur parmi les quatre milieux. Mais cette option courageuse n'a pas payé. Le Barça a confisqué le ballon, gagné les duels et fait parler la classe de ses individualités. Mais même en privilégiant une formation plus défensive et en renforçant son milieu de terrain, il est probable que Manchester City aurait tout autant souffert.

Il faudra donc un énorme exploit au retour pour que les Citizens, qui pourront cette fois aligner Yaya Touré, soient encore dans le coup au moment du tirage au sort des quarts de finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS