Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'élimination du FC Bâle en barrages de la Ligue des champions reste en travers de la gorge d'Urs Fischer. "L'issue est incroyable au vu des deux matches. Notre gardien n'a pas eu d'arrêt à faire."

2-2 à Bâle, 1-1 à Tel Aviv. Les Israéliens ont marqué trois buts sur leurs trois occasions, à chaque fois par Eran Zahavi. "Que dire de lui? Il nous a éliminé à lui tout seul", admettait l'entraîneur bâlois. "Maccabi a bien défendu dans les deux matches et nous a causé des problèmes. Cela fait mal d'être éliminés ainsi", expliquait-il encore.

"Nous avons bien commencé et rapidement mené au score. Mais une fois encore, une seule action de Maccabi leur a permis de revenir. En deuxième mi-temps, nous n'avons pas bien joué, nous n'avons pas su tenir la balle devant. L'équipe a tout essayé, mais c'est difficile quand on ne joue que par le milieu", déclarait l'entraîneur du FCB.

"Nous avons été brutalement punis, mais on doit accepter le verdict, même s'il fait très mal. Il sera désormais important de sortir cette élimination amère de la tête des joueurs", concluait-il-

ATS