Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est un sacré exploit que les Young Boys ont réussi au 3e tour qualificatif de la Ligue des champions. Les Bernois ont battu Shakhtar Donetsk aux tirs au but (2-0 ap, 4-2 tab).

La décision s'est faite lors de la cruelle séance de tirs au but. Les joueurs d'Adi Hütter ont été plus habiles que leurs adversaires ukrainiens dans cet exercice. Le gardien Mvogo, déjà excellent au match aller malgré la défaite, s'est une fois encore illustré avec plusieurs parades décisives dans le jeu, ainsi qu'une lors des tirs au but.

Les autres protagonistes principaux de cet exploit certes un peu inattendu ont été Yuya Kubo, auteur des deux buts, et Sanogo, véritable muraille à mi-terrain. L'activité de Hoarau et Sulejmani, impliqués dans les deux réussites, doit aussi être soulignée.

Première période terne

La partie a eu de la peine à prendre vie. Sûr de lui avec l'avantage acquis voici une semaine, le Shakhtar s'est contenté de gérer, en gardant le ballon et en cassant le rythme. Malgré sa bonne volonté, YB ne pouvait guère aller titiller la défense ukrainienne.

Les Bernois n'ont ainsi pas cadré le moindre tir en direction de Pyatov en première période. En face, on notait une seule tentative cadrée - reprise de Stepanenko - sur laquelle Mvogo s'interposait (43e).

Le match s'animait enfin au retour des vestiaires. L'arbitre refusait à Kubo un penalty qui semblait indiscutable (46e), puis Mvogo sauvait face à Taison (47e) et Dentinho (48e).

Kubo deux fois

Alors que rien ne semblait l'annoncer, YB gommait en quelques minutes le handicap du match aller. Par deux fois, Kubo était la conclusion (54e/60e), après un travail préparatoire de Sulejmani aidé par Hoarau. Tout était donc relancé à une demi-heure de la fin.

Une frappe de Bertone repoussée par la transversale démontrait que YB conservait l'initiative (69e). Mais ensuite, les visiteurs passaient tout près sur une tête de Dentinho (72e/nouvelle parade de Mvogo) et une reprise de Marlos qui frôlait le poteau (91e).

Les prolongations, comme souvent, n'apportaient rien ou presque. YB s'y montrait un poil plus dangereux, avec un tir de Sutter (103e) et un de Kubo (109e).

La phase de groupes de la Ligue des champions reste donc un rêve encore possible pour les Bernois. En barrage toutefois, le morceau à croquer sera de choix: Manchester City, AS Rome, Borussia Mönchengladbach, Porto et Villarreal sont les adversaires potentiels.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS