Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Simon Ammann trouve gentiment ses marques en ce début de saison de Coupe du monde. Classé au 21e rang samedi à Lillehammer (No), le St-Gallois a fait un peu mieux dimanche avec sa 16e place.

Parmi les meilleurs en terme de distances, le quadruple champion olympique pèche toujours au niveau du style. La faute à un télémark toujours en chantier, Simon Ammann ayant décidé de poser dorénavant la jambe droite en avant et non plus la gauche.

Dans cette optique, le sauteur du Toggenburg a montré quelques progrès dimanche en posant une esquisse de télémark, alors qu'il s'était contenté jusqu'ici d'atterrir avec les pieds parallèles. Cela lui a permis de récolter de meilleures notes: 17,5 de moyenne pour la première manche et 17 pour la seconde, contre seulement 16 samedi.

S'il avait récolté dimanche six fois la note 18, ce qui constitue un minimum pour un bon sauteur, Simon Ammann aurait pu entrer dans le top 10 à Lillehammer. C'est dire que le St-Gallois a encore du pain sur la planche pour se rapprocher des meilleurs.

Ce week-end à Lillehammer a été dominé par le Norvégien Kenneth Gangnes. Sur son tremplin, le sauteur de 26 ans a fêté ses deux premiers podiums individuels en Coupe du monde: il s'est imposé dimanche au lendemain d'une 2e place derrière l'Allemand Severin Freund.

Dans les points samedi (29e), le Vaudois Killian Peier a été disqualifié dimanche. Gregor Deschwanden est resté loin derrière (55e et 39e), tout comme Luca Egloff (36e avant d'être éliminé dimanche en qualifications).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS