Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Los Angeles - Une juge de Beverly Hills, en Californie, a délivré un mandat d'arrêt contre l'actrice américaine Lindsay Lohan. L'alarme du bracelet électronique anti-alcool que la justice oblige la jeune femme à porter s'était déclenchée.
La juge a émis ce mandant d'arrêt après avoir convoqué l'avocat de la jeune femme et un représentant du parquet en urgence dans son bureau du Tribunal supérieur de Beverly Hills. Lindsay Lohan avait été condamnée à porter le bracelet lors d'une audience le 24 mai, après une convocation devant la justice à laquelle elle n'avait pas répondu.
C'est dimanche que l'alarme de l'engin, - qui détecte le taux d'alcool dans le sang à partir de la transpiration -, s'est déclenchée. L'actrice participait à une fête à la suite d'une remise de récompenses, les MTV Movie Awards.
La jeune femme a immédiatement réagi sur le site de micro-blogs Twitter pour démentir le fait que son bracelet électronique se soit mis en position alarme. "Toutes ces informations sont absolument fausses", écrit-elle. "Tout cela, c'est à cause d'une FAUSSE accusation des tabloïds et des paparazzi".
L'actrice de 23 ans, qui a joué dans "Mère-fille, mode d'emploi" et "Bobby", avait été arrêtée pour conduite en état d'ivresse en 2007. Après une cure de désintoxication, elle avait été interpellée à nouveau deux mois plus tard, pour conduite en état d'ivresse et pour possession de cocaïne. Elle a passé en tout et pour tout 84 minutes en prison et a été condamnée à 10 heures de travaux d'intérêt général.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS