Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'écrivaine américaine de romans pour adolescents Meg Rosoff a remporté mardi le prix Astrid Lindgren créé en mémoire de la célèbre auteure suédoise pour enfants, mère de Fifi Brindacier. Elle recevra sa récompense le 30 mai à Stockohlm.

Ses "livres parlent au coeur et à l'intellect. Avec une prose étincelante, elle écrit sur la quête de sens et d'identité dans un monde bizarre et singulier", a expliqué le jury dans un communiqué.

"Tout comme Astrid Lidgren, l'empathie et la loyauté de Rosoff va complètement aux enfants. Le monde des adultes, s'il existe, est en périphérie", a souligné le jury.

Une dizaine de romans

Née à Boston en 1956, Meg Rosoff a débuté en 2004 avec "Maintenant, c'est ma vie", un récit atypique sur une adolescente new-yorkaise anorexique qui passe un été dans la campagne anglaise alors qu'un conflit mondial est sur le point d'éclater.

Meg Rosoff a écrit une dizaine de livres, dont sept romans pour adolescents. Elle vit à Londres depuis 1989. "Je n'y crois pas. C'est un immense honneur", a réagi la lauréate à l'agence suédoise TT.

Le prix Astrid Lindgren a été créé par le gouvernement suédois après la mort en 2002 de la créatrice - entre autres - du personnage de Fifi Brindacier. Doté de cinq millions de couronnes (590'000 francs), il se présente comme le principal prix de littérature pour enfants et pour la jeunesse dans le monde.

ATS