Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Faire trempette dans le lac de Neuchâtel ne présente aucun danger pour la santé. La qualité des eaux de baignade est très bonne sur le Littoral neuchâtelois. Comme l'an dernier, toutes les plages publiques offrent une eau propice à la baignade, classée en catégorie A ou, plus rarement, rarement B.

Cette classification est basée sur les résultats d'analyses de mai et juin 2012 ainsi que sur la moyenne des analyses de l'année précédente, a indiqué mercredi la Chancellerie d'Etat dans un communiqué de presse.

Pour rappel, ce sont les communes qui désignent les lieux de leur territoire qui sont considérées comme plages publiques. Elles en surveillent la salubrité tandis que le service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) y contrôle la qualité de l'eau. Toutes les plages publiques du Littoral font l'objet d'une analyse mensuelle de mai à août.

Suivant les conditions météorologiques - orages, déversements d'eaux importants - il est possible que la qualité se dégrade temporairement par endroit. Dès que la température de l'eau dépasse 20 degrés, le risque d'apparition de la dermatite du baigneur est accentué lors d'une baignade prolongée. Pour y parer, il est recommandé de se doucher après le bain et de s'essuyer vigoureusement.

ATS