Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

JO 2012 - Incapable de défendre ses chances sur blessure à Pékin en 2008, Liu Xiang a vécu un nouveau cauchemar olympique. La superstar chinoise a percuté la première haie de sa série matinale du 110 m haies.
Il s'amusait à l'échauffement et jouait avec les caméras qui scrutaient les moindres détails de sa préparation. Mais Liu Xiang, champion olympique en 2004 et ancien recordman du monde, a rapidement replongé dans un cauchemar mâtiné de malchance quelques minutes plus tard.
Couloir 4, le géant de Shanghai est sorti comme une bombe de ses starting-blocks, poussé par son envie de revanche après quatre années passées à préparer l'événement. Avec un temps de réaction excellent, le Chinois semblait être près pour le rendez-vous. A peine deux secondes plus tard, il percutait la première haie pour se retrouver au sol, un peu groggy et souffrant visiblement de la cheville droite.
Liu Xiang remontait alors la ligne droite à cloche-pied sur le côté, s'arrêtait embrasser une haie avant de sortir du stade olympique sur un fauteuil roulant, pour rejoindre le centre médical. Il pourrait souffrir d'une rupture du tendon d'Achille de la jambe droite. "Nous attendons la confirmation médicale. Il s'agit bien d'un problème au tendon, mais je ne peux pas confirmer la gravité exacte de la blessure. Nous devons procéder à des examens plus approfondis", a déclaré le chef de l'équipe de Chine d'athlétisme.
Le couac vécu par Liu Xiang renvoie évidemment à quatre années plus tôt, dans le nid Olympique de Pékin, où l'idole de tout un peuple avait eu la douleur suprême de devoir renoncer sans combattre. Comme à Londres, son rêve olympique s'était arrêté dès les séries. Traînant une douleur à un tendon d'Achille, Liu avait tenté de prendre le départ de sa course. Souffrant terriblement, tournant en rond derrière les starting-blocks, hésitant lui-même à prendre une décision, le Chinois avait finalement quitté le stade dans l'incompréhension la plus totale des spectateurs, venus pour lui.
L'élimination de Liu dégage un peu plus la voie des autres grands favoris de la discipline avec au premier rang le Cubain Dayron Robles, champion olympique 2008 et détenteur du record du monde (12''87) et les Américains Aries Merritt et Jason Richardson.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS