Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Même tombé à la 181e place mondiale, Lleyton Hewitt rugit encore. L'ancien no 1 mondial a déjoué tous les pronostics en seizième de finale de l'Open d'Australie en battant Milos Raonic.
Victorieux 4-6 6-3 7-6 6-3 du Canadien, tête de série no 23 du tableau, Lleyton Hewitt se voit proposer un impossible défi lundi soir contre Novak Djokovic. Victorieux 6-0 6-1 6-1 d'un Nicolas Mahut (ATP 81) qui a fêté de drôle de manière ses 30 ans, le Serbe n'a abandonné que dix jeux lors de ses trois premiers matches à Melbourne. On voit mal comment il pourrait trébucher lundi.
Novak Djokovic aurait certainement fait face à un autre péril s'il avait affronté Raonic. Seulement, le Canadien s'est éteint de manière presque incompréhensible après le gain du premier set. Dans une Rod Laver Arena comble et bien sûr toute acquise à la cause de son adversaire, Raonic a affiché toutes ses limites le soir même où l'occasion lui était donnée de "grandir".
La défaite de Raonic ne fut pas l'unique surprise de la journée. Le dos bloqué, Gaël Monfils (no 14) s'est finalement incliné en cinq sets devant le Kazakh Mikhail Kukushkin (ATP 92). Cette défaite de l'Antillais, capable dans un bon jour d'inquiéter les tous meilleurs, fait l'affaire d'Andy Murray (no 3). En démonstration devant Michael Llodra (ATP 46) - victoire 6-4 6-2 6-0 -, l'Ecossais ne devrait faire qu'une bouchée de Kukushkin lundi. Pour lui, le tournoi débutera véritablement en quart de finale contre le vainqueur du match qui opposera Jo-Wilfried Tsonga (no 6) au finaliste des Swiss Indoors Kei Nishikori (no 24).
Dans le simple dames, deux joueuses du top-ten sont tombées samedi: Vera Zvonareva (no 7) et Marion Bartoli (no 9), battues respectivement par la Russe Ekaterina Makarova (WTA 56) et la Chinoise Jie Zheng (WTA 38).

ATS