Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Si Genève-Servette comptait trop de malades et de blessés pour aller défier Berne dimanche dernier, il était en revanche en pleine forme deux jours plus tard pour pousser Fribourg-Gottéron à la prolongation (5-4 ap). Lors de la 32e journée de LNA, les Fribourgeois ont dû attendre la 63e minute pour enfin passer l'épaule grâce à Shawn Heins.
Les "derbies" romands entre Fribourgeois et Genevois sont rarement des sommets techniques, mais ils charrient toujours leurs lots d'émotions. Celui-ci n'a pas fait exception. Indécision, buts, mauvais gestes, coups fourrés ou de sang, tout était réuni pour faire de ce match une rencontre explosive. Et si en plus Chris McSorley et Serge Pelletier y mettent du leur...
Il n'a fallu que cinquante secondes aux Fribourgeois pour décanter une première fois la situation. Profitant d'une bévue de Jonathan Mercier à la ligne bleue, Serge Aubin a trouvé la lucarne de Tobias Stephan. Les Dragons ont dominé le début de match, mais ils ont été remonté quasiment immédiatement au score. Un cafouillage devant Cristobal Huet et Flurin Randegger a réussi à glisser la rondelle au bon endroit (6e).
Adrien Lauper a eu le puck du 2-0 à la 2e, Julien Sprunger aurait lui aussi dû redonner l'avantage à sa formation à la 7e, mais la lumière est venue de la crosse de Romain Loeffel. En supériorité numérique, le défenseur de 19 ans a crucifié le dernier rempart du bout du Lac. Fribourg pensait avoir fait le plus dur ? Il n'était pourtant pas au bout de ses peines. Jeff Toms a profité à merveille d'un tir relâché par un Huet plus fébrile qu'à l'accoutumée pour égaliser encore une fois à deux minutes de la première sirène.
Le chassé-croisé n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Morris Trachsler a donné deux fois (2-3/31e et 3-4/41e) l'avantage à sa formation, mais Fribourg a à chaque fois répondu grâce à ses étrangers. Par Björn Melin d'abord (34e), par Mark Mowers ensuite (47e). Si Robin Leblanc et Adrien Lauper ont manqué le coche à la 55e - le premier à échoué seul devant Tobias Stephan, le second a ajusté le poteau -, c'est Shawn Heins qui a endossé le rôle de héros. L'irascible Canadien a trompé le cerbère genevois dans l'allégresse générale et offert le point "bonus" à ses couleurs.
Alors que Chris McSorley avait occupé le devant de la scène durant l'avant-match avec "l'affaire" des joueurs malades ou blessés, il a de nouveau fait des siennes dès la huitième minute. Exaspéré par un but refusé à Thomas Déruns pour avoir été inscrit alors qu'un de ses éléments campait dans la zone du gardien, le coach des Vernets a dit son fait à Danny Kurmann et été pénalisé de deux minutes. Son adjoint Louis Matte a fait encore plus fort, se faisant expulser en troisième période !
A la fin du premier tiers-temps, c'est Serge Pelletier qui a été chassé pour avoir protesté de façon trop véhémente à la suite de la deuxième réussite des joueurs de la Cité de Calvin. Si le spectacle n'est pas toujours assuré entre les deux formations romandes, il est toujours possible de compter sur les entraîneurs pour y ajouter un peu de piment...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS