Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg Gottéron surfe sur la vague du succès. Les Fribourgeois ont remporté leur troisième match en autant de journées de LNA avec une victoire méritée 4-2 contre Genève-Servette.

Ce derby n'a rien eu d'explosif au premier tiers-temps malgré la présence sur la glace de Chris Rivera, qui a quitté Genève-Servette la veille pour rejoindre Fribourg Gottéron.. Les deux équipes se sont contentées d'un long round d'observation, en restant très prudentes au moment de remonter le palet sur la glace.

Il a fallu une bourde du portier Mayer sur un tir du revers de Flavio Schmutz pour que la BCF Arena sorte de sa torpeur. L'ouverture du score de l'ancien attaquant de Rapperswil-Jona (19e) procurait un avantage décisif aux Fribourgeois.

Quand le Canadien Matt D'Agsotini commettait une grossière erreur juste devant ses buts et que le Canadien Hamill en profitait pour inscrire le 2-0 (25e), la cause semblait entendue. Même si Romy a entretenu l'espoir en réduisant le score 43'' après la réussite de Hamill. Mais en supériorité numérique, Plüss redonnait deux buts d'avance à Gottéron de manière méritée. D'Agostini réparait son erreur avec l'assistance de Fransson à 5 contre 4 juste avant la fin de la deuxième période.

Une nouvelle fois, Plüss transperçait Mayer à la 44e. Cette fois-ci, c'était le but de la sécurité. Les Fribourgeois ont ensuite contrôlé le jeu face à des Genevois très décevants surtout par leur quatuor étranger très discret.

Après une saison bien noire, la place de leader - certes après trois journées seulement - doit avoir un goût agréable pour les hommes de Gerd Zenhäusern.

Pour la petite histoire, Rivera fidèle à sa réputation, s'est "frité" en fin de partie avec Noah Rod, avec qu'il s'entrainaît encore vendredi...

ATS