Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Basketball - Le BBC Monthey s'est adjugé le deuxième acte des demi-finales des play-off en venant à bout des Lions de Genève (70-55) au Reposieux. Un succès qui permet aux Valaisans d'égaliser dans la série.
Dans l'autre duel, Fribourg Olympic est mené 2-0 après sa nouvelle défaite dans la salle de Lugano (77-67).
Après avoir laissé échapper le premier acte samedi à domicile, Monthey a su redresser le tir contre les Lions. Dans un match de niveau pitoyable qui ne s'est jamais vraiment enflammé (seulement 27-25 en faveur du BBCM à la mi-temps), Genevois et Valaisans ont semblé particulièrement angoissés par l'enjeu. De multiples maladresses et un nombre improbable d'occasions manquées des deux côtés ont nourri cette triste parodie de basketball entre des adversaires qui avaient pourtant toujours offert du spectacle cette saison en cinq confrontations.
La victoire est tout de même méritée pour les Chablaisiens, qui ont mené au score de bout en bout et obtenu leur 4e succès en 6 duels face aux Lions cette saison. S'ils entendent se qualifier pour la finale, les joueurs de Petar Aleksic devront toutefois impérativement s'imposer au moins une fois Pommier au vu de leur faux pas de samedi.
Fribourg dos au mur
En concédant une deuxième défaite en autant de matches face à Lugano, Fribourg Olympic se retrouve dos au mur. En effet, le vice-champion de Suisse pourrait se retrouver en vacances en cas de nouvelle défaite à St-Léonard samedi.
Pour ce deuxième acte, l'entraîneur fribourgeois Damien Leyrolles a tenté une nouvelle stratégie défensive pour ne pas devoir courir après le score comme ce fut le cas lors du premier match. Une tactique qui n'a pas porté ses fruits puisque les Tessinois ont fait la course en tête dans ce remake de la finale de la saison dernière.
Mené de 16 points à la pause (45-29), Fribourg est revenu sur le terrain tambour battant en infligeant un 13-2 partiel à son adversaire en début de 2e mi-temps. Un retour des vestiaires qui a permis à Olympic de faire douter Lugano dans un troisième quart complètement débridé. Un effort qui n'a malheureusement pas été récompensé.

ATS