Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Loeb subit les effets du franc fort. Le groupe de grands magasins bernois affiche une perte nette de près d'un million de francs, contre un bénéfice de 1,8 million à la même période de l'an passé.

La forte appréciation du franc après l'abandon du cours plancher de l'euro en début d'année a conduit à une baisse de fréquentation de la clientèle et à des réductions de prix, indique Loeb mercredi dans un communiqué.

Le groupe ne doit la légère amélioration de son chiffre d'affaires de 1,1% à 47,3 millions qu'à l'ouverture de nouvelles succursales. Sans cela, les recettes afficheraient un repli de 6,8%.

Au niveau opérationnel, le résultat brut d'exploitation (EBITDA) est passé de 5,4 millions de francs, à 4,1 millions. Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) a également chuté, de 975'000 francs à 111'000 francs.

Loeb constate une stabilisation de la demande des consommateurs depuis le mois de mai, sans pour autant parler de reprise. Le groupe se refuse donc dans ce contexte à formuler des prévisions pour la suite de l'exercice.

ATS