Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La nouvelle loi sur les épidémies dépasse les bornes. Elle bafoue les droits de la personne et la souveraineté de la Suisse, a expliqué vendredi à Berne le comité référendaire emmené par le naturopathe Daniel Trappitsch.

Présentés par le conseiller national Lukas Reimann (UDC/SG) comme "un groupe hétérogène", les opposants siégeant dans le comité sont issus de milieux de la droite conservatrice. Initialement disposés à rejoindre leurs rangs, des parlementaires fédéraux du camp rose-vert ont refusé il y a quelques semaines de s'asseoir à la même table que des représentants des milieux chrétiens.

Certains ne veulent pas s'exposer et c'est compréhensible, mais ils soutiennent le référendum, a déclaré M. Trappitsch. Président d'une association contre les vaccinations, le St-Gallois est également à l'origine du référendum contre la loi sur les épizooties.

Vaccination obligatoire

Selon lui, il y a de nombreuses raisons de rejeter le texte sur les épidémies. La loi donne trop de pouvoirs à la Confédération en lui permettant de conclure des traités internationaux ou d'introduire une obligation de vaccination.

Ce dernier recours concerne les groupes de population en danger, les personnes particulièrement exposées et celles exerçant certaines activités. Pour que les cantons puissent y recourir, il faudra en outre qu'un "danger sérieux" soit établi.

Population fichée

Le texte entraînera aussi un fichage inouï de la population, a dénoncé Ariane Roth, de l'association "Bürger für Bürger" (Citoyens pour citoyens). Une banque de données gérée par l'Office fédéral de la santé publique recensera les personnes malades, mais aussi celles qu'on soupçonne de l'être ainsi que des informations sur leurs lieux de séjour.

Non anonymisées, les informations pourront être transmises à d'autres autorités et même à l'étranger, selon Mme Roth.

Les référendaires ont jusqu'au 18 janvier pour récolter les 50'000 signatures nécessaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS