Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Eliud Kipchoge confirme qu'il apprécie tout particulièrement l'Angleterre en remportant pour la deuxième fois de suite le marathon de Londres (2h03'57'').

Le Kenyan échoue au passage à 8'' du record du monde de son compatriote Dennis Kimetto !

Kipchoge a mené la course de bout en bout en s'échappant avec son compatriote Stanley Biwott et l'Ethiopien Kenenisa Bekele. Le champion du monde 2003 du 5000 mètres continue d'améliorer ses meilleurs temps sur le marathon et il s'affirme comme le grand favori de l'épreuve des Jeux olympiques de Rio de cet été.

Biwott, vainqueur du marathon de Paris 2012, termine deuxième et Bekele, double champion olympique du 10 000 mètres, complète le podium.

C'est un triomphe kenyan puisque chez les femmes, c'est Jemima Sumgong qui s'impose en 2h22'58'' devant l'Etiopienne Tigist Tufa, lâchée à deux kilomètres de l'arrivée.

ATS