Navigation

Londres: nouvelles inculpations parmi des anciens de Barclays

Ce contenu a été publié le 28 avril 2014 - 17:31
(Keystone-ATS)

L'office britannique de lutte contre la grande délinquance financière a procédé à trois nouvelles inculpations parmi des anciens employés de la banque Barclays. Leur rôle dans le scandale de manipulation du taux interbancaire Libor est en cause.

Jay Vijay Merchant, Alex Julian Pabon et Ryan Michael Reich ont été inculpés pour fraude en bande organisée, indique le Serious Fraud Office (SFO). "L'enquête se poursuit", conclut le bref communiqué publié lundi. Le SFO a déjà inculpé plusieurs personnes dans cette affaire, dont trois autres ex-employés de Barclays.

Le scandale du Libor avait éclaté en juin 2012, avec l'amende infligée par les autorités américaine et britannique à la banque britannique Barclays dont le patron, Bob Diamond, a dû démissionner. Il s'est depuis étendu à de nombreux établissements à travers le monde.

Taux central dans le monde de la finance, le Libor, qui est fixé à Londres, a une incidence sur une masse énorme de produits financiers, dont certains prêts aux ménages et aux entreprises.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.