Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - La Grande-Bretagne a rendu public jeudi des centaines de "dossiers Ovni" jusqu'ici classés. Parmi ces documents figure une lettre affirmant que Winston Churchill avait ordonné de garder au secret une rencontre entre un appareil de l'armée et un objet volant non identifié.
Publiés par les Archives nationales, ces dossiers couvrent plusieurs décennies et recèlent des dizaines de témoignages, de croquis et de notes classifiées, tous relatifs à des observations mystérieuses dans le ciel britannique.
Une des notes du ministère de la Défense évoque une lettre de 1999 selon laquelle un pilote de la Royal Air Force aurait été "approché par un Ovni métallique" à son retour d'une mission en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale.
L'auteur de la lettre, non identifié, affirme que son grand-père a assisté à une réunion entre le Premier ministre et le président américain de l'époque, Winston Churchill et Dwight Eisenhower, durant laquelle les deux dirigeants avaient partagé leurs inquiétudes quant à cet incident et "décidé de le garder secret".
Le ministère a enquêté mais n'a trouvé aucune trace écrite de cette supposée rencontre, dit la note.
La Grande-Bretagne publie progressivement les dossiers qui relatent ces observations d'engins mystérieux au-dessus de ses villes, compilées et vérifiées par le ministère de la Défense. Certains de ces cas ont fait l'objet d'explications rationnelles telles que l'entrée d'un météorite dans l'atmosphère, mais la plupart restent sans réponse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS