Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lonza a bouclé l'exercice 2014 sur un bénéfice net de 237 millions, contre 87 millions une année auparavant. Le producteur bâlois de spécialités chimiques estime la situation "gérable" après la suppression du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS).

Le résultat net a du groupe a progressé de 172% d'un exercice à l'autre, selon le bilan annuel publié mercredi. Le chiffre d'affaires n'a lui que légèrement augmenté, de 1,6% à 3,64 milliards de francs (+3% à taux de change constants).

Le directeur général de Lonza, Richard Ridinger, garde la tête froide après l'abolition taux minimum de 1,20 franc pour un euro. "Aucune réaction excessive n'est nécessaire pour le moment. La situation est gérable par les usines suisses", a estimé le patron du chimiste bâlois en conférence téléphonique.

Lonza avait dans un premier temps craint un effet négatif sur la compétitivité de son site de Viège (VS). Selon lui, les mesures envisageables pour contrer la force du franc sont nombreuses. Rien n'a été lancé officiellement pour le moment, selon ses propos rapportés par l'agence d'informations fiancières awp.

Bien positionné

Pour l'exercice en cours, Lonza se considère "bien positionné", selon son communiqué. Il se dit "confiant de pouvoir accroître tant ses ventes que son bénéfice", sans toutefois livrer pour l'heure de chiffres compte tenu de la volatilité "récente et inattendue" sur les marchés financiers et des devises.

La fermeture prochaine de la raffinerie Tamoil à Collombey ne donne pas non plus de cheveux blancs à Richard Ridinger. Lonza s'y approvisionne en sous-produits de la transformation du pétrole brut. Visiblement, la société pourra se les procurer ailleurs moyennant des prix de transport plus élevés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS