Le chimiste Lonza a vu ses résultats au premier semestre 2018 progresser nettement. Le groupe bâlois a par ailleurs revu à la hausse ses objectifs de ventes sur base comparable pour l'exercice en cours.

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires a pris 33,3% à 3,02 milliards de francs, indique mercredi le groupe rhénan. La rentabilité a avancé de manière plus que proportionnelle, grâce au rachat de l'américain Capsugel. Le bénéfice s'est envolé à 405 millions, soit un bond de plus de 78,4%.

Le produit brut d'exploitation de base (Ebitda) s'est étoffé de 40,7% à 802 millions tandis que la marge afférente a augmenté de 0,6 point de pourcentage à 26%.

Le produit d'exploitation de base (Ebit) a pour sa part décollé de 42,3% à 626 millions et la marge correspondante a progressé de 0,9 point de pourcentage à 20,3%.

La performance de l'entreprise établie à Bâle s'est révélée nettement supérieure aux anticipations des analystes sondés par l'agence AWP. A la faveur de cette bonne première moitié d'année, le groupe attend désormais pour l'ensemble de 2018 une hausse des ventes de 5 à 9%, contre 5% auparavant.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.