Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Albert Baehny doit prendre la présidence de Lonza ce vendredi (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Lonza est satisfait de son entame d'exercice. Le fabricant bâlois de spécialités chimiques, dont le principal site de production se trouve à Viège (VS), en profite pour reconduire ses objectifs à très brève échéance.

Le groupe annonce aussi un changement dans les indicateurs de performance de l'entreprise, selon un communiqué publié vendredi. Le rendement net des actifs (RONOA) de base sera remplacé dès la mi-parcours cette année par le rendement sur capitaux investis (ROIC).

De nouveaux jalons à moyen terme seront dévoilés à cette occasion, promet le biochimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique.

La direction vise au minimum pour l'exercice en cours une nouvelle poussée de croissance des recettes d'environ 5% à périmètre comparable et une progression de 100 points de base de la marge opérationnelle EBITDA de base (24,8% en 2017), conformément à la feuille de route établie jusqu'en 2022.

A cette date, l'entreprise ambitionne de générer un chiffre d'affaires de 7,5 milliards de francs ainsi qu'une rentabilité (EBITDA) de base de quelque 30%.

Le spécialiste américain de l'encapsulation des médicaments Capsugel, dont l'acquisition a été finalisée en juillet dernier pour 5,5 milliards de dollars en numéraire, a dégagé une "bonne performance" sur les trois premiers mois de l'année et son intégration suit son cours.

Nouveau président

La stratégie depuis s'est clairement tournée vers les acquisitions avec, hormis Capsugel, les reprises du Néerlandais PharmaCell (11 millions d'euros de revenus en 2016), de l'estonien HansaBioMed Life Sciences, du tessinois Micro-Macinazione (20 millions de francs) ou encore d'un site de production biologique du laboratoire britannique Shire aux Etats-Unis.

La multinationale rappelle par ailleurs avoir mis en service son nouveau centre de production au Texas, présenté comme le plus grand du genre sur la planète et destiné à l'élaboration de thérapies géniques et cellulaires.

Le groupe tient par ailleurs ce vendredi son assemblée générale, qui doit valider l'accession à la présidence de l'ancien patron de Geberit et actuel vice-président de Lonza, Albert Baehny, en remplacement de Rolf Soiron. Angelica Kohlmann et Olivier Verscheure présenteront leurs candidatures pour venir renforcer l'organe de surveillance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS