Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un étudiant californien a été évacué d'un avion de la compagnie Southwest Airlines à Los Angeles, parce qu'un autre passager l'avait entendu parler arabe. Le jeune homme, qui se dit choqué, réclame aujourd'hui des excuses, a déclaré lundi une association.

L'incident remonte au 6 avril, alors l'étudiant de 26 ans de Berkeley, attendait de décoller de l'aéroport de Los Angeles pour un vol vers Oakland.

L'homme, qui est réfugié irakien, a déclaré qu'il avait téléphoné à son oncle à Bagdad peu après s'être installé à sa place à bord de l'appareil. Une femme qui l'observait a alerté le personnel de bord et l'étudiant a été sommé de quitter l'appareil, a expliqué la directrice du conseil des relations américano-musulmanes (CAIR) pour la baie de San Francisco.

Propos menaçants

La compagnie Southwest Airlines a assuré que son personnel avait agi en suivant la procédure prévue, un autre passager arabophone ayant déclaré que l'étudiant avait tenu des propos menaçants.

"C'est la teneur de la conversation du passager, et non la langue utilisée, qui a éveillé nos soupçons", a dit la compagnie.

Après avoir été laissé libre de ses mouvements, l'étudiant, qui a pu obtenir remboursement de son billet, a pris un vol Delta Air Lines pour le nord de la Californie.

ATS