Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - La Loterie romande a réalisé l'an dernier un bénéfice record à 192,6 millions de francs malgré la situation économique difficile. Face aux casinos, elle réclame l'égalité de traitement de la part de la Confédération accusée de vouloir enrayer son développement.
2009 est une année "excellente", s'est félicité Jean-Luc Moner-Banet, directeur général, en présentant les résultats de la loterie. Le revenu brut des jeux a atteint 371 millions de francs, en hausse de 1,3% par rapport à 2008, alors que le bénéfice a progressé de 4,1%.
M. Moner-Banet a parlé d'une loterie "heureuse, confiante, optimiste" qui joue pleinement son rôle d'utilité publique, avec quelque 190 millions de francs distribués à plus de 4000 associations. Elle est aussi un véritable acteur économique avec 284 collaborateurs sans compter de 1200 à 1400 emplois indirects.
Malgré ces résultats exceptionnels, la Loterie romande reste très critique vis-à-vis de la Confédération qui, à ses yeux, favorise les casinos et met des bâtons dans les roues des loteries. "Nous demandons une égalité de traitement afin de pouvoir conserver nos positions", a martelé le directeur général.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS