Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La carrière post-musicale d'homme d'affaires a été nettement moins glorieuse pour Lou Pearlman (archives).

KEYSTONE/AP/JOHN RAOUX

(sda-ats)

Lou Pearlman, célèbre ancien producteur de Boys Bands, est mort en prison vendredi à l'âge de 62 ans, a annoncé l'administration pénitentiaire américaine. Celui qui avait connu la consécration avec les Backstreet Boys purgeait une peine de 25 ans pour escroquerie.

La cause de son décès n'a pas été précisée. Inspiré par le succès des New Kids on the Block, Lou Pearlman avait vécu son plus grand succès avec les Backstreet Boys, qui avaient pulvérisé les records de vente d'albums.

Cousin d'Art Garfunkel, il a également popularisé le groupe NSYNC, Boys Band américain où Justin Timberlake a débuté sa carrière. Celui-ci a d'ailleurs tweeté: "J'espère qu'il a trouvé une certaine forme de paix. RIP".

Escroquerie à la pyramide

La collaboration entre Pearlman et NSYNC a toutefois viré à l'aigre sur des accusations de fraudes et un procès. Et sa carrière post-musicale d'homme d'affaires a été nettement moins glorieuse.

En 2008, il est reconnu coupable d'avoir escroqué sous forme de pyramide de Ponzi des banques et des particuliers invités à investir des fonds dans des entreprises fictives du secteur aérien. Le préjudice dépassait 300 millions de dollars. Il avait écopé d'une peine de 25 ans de prison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS