Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La marque de luxe Louis Vuitton va transférer ses activités horlogères de La Chaux-de-Fonds à Meyrin (GE). Une cinquantaine de collaborateurs sont concernés. Le nouveau site genevois accueillera aussi 20 collaborateurs de La Fabrique du Temps.

La nouvelle manufacture Louis Vuitton à Meyrin sera opérationnelle en juillet 2013, a indiqué à l'ats Hamdi Chatti, patron des activités horlogères et joaillières de Louis Vuitton. Il confirmait une information parue mercredi dans le magazine "Bilan".

Hamdi Chatti espère convaincre les collaborateurs de suivre l'entreprise à Meyrin. "La période de 18 mois permet un vrai accompagnement pour chacun des employés", souligne-t-il.

La société phare du géant français LVMH a acquis un terrain de 6500 m2 sur lequel un bâtiment industriel de 3500 m2 s'apprête à subir une rénovation complète doublée d'une extension. L'opération est évaluée entre 15 et 25 millions de francs, selon "Bilan".

Raison stratégique

Outre les activités situées à La Chaux-de-Fonds, le site de Meyrin accueillera la vingtaine de collaborateurs de La Fabrique du Temps, une unité de développement de mouvements acquise l'été dernier par Louis Vuitton. Le personnel de La Chaux-de-Fonds a été informé mardi après-midi.

Le choix de s'établir dans la région genevoise s'explique par des raisons stratégiques et de synergies. "La marque veut s'installer durablement dans le haut de gamme horloger. Dans cette perspective, elle entend jouer la carte du Poinçon de Genève pour ses mouvements exclusifs haut de gamme, un label qui impose une production sur territoire genevois", a déclaré M. Chatti à "Bilan".

ATS