Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - De 15 à 20 loups seront présents en Suisse cet été, estime l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Les subventions pour la protection du bétail seront désormais focalisées sur les chiens de berger. Les moyens à disposition sont légèrement supérieurs à l'an passé.
L'an dernier, onze loups différents ont été identifiés dans autant de cantons, a rappelé l'OFEV. Des indices de passage d'autres individus ont été relevés et la présence de certains de ces canidés est déjà attestée cette année.
Le concept loup de 2008 reste valable, a précisé l'OFEV: seuls pourront être abattus les carnassiers qui ont tué 25 moutons en un mois ou 35 en quatre mois. Pour limiter les éventuels dommages, la Confédération octroie des subventions aux éleveurs pour la mise en place de mesures de protection.
Les moyens financiers sont limités même s'ils sont en légère augmentation: 830'000 francs sont disponibles cette année contre 800'000 en 2009.
Près de 250'000 moutons paissent sur les alpages helvétiques en été, dont la moitié sous la garde de bergers. Pour Pro Natura et le WWF, 830'000 francs ne suffisent de loin pas pour les protéger, si l'on veut désamorcer le débat autour du loup.
Selon l'OFEV, chaque année, 10'000 moutons périssent par accident, maladie ou chutes alors que 200 sont tués par des loups. 90% de ces attaques ont lieu dans des troupeaux non gardés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS