Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Boxe - Vladimir Klitschko a conservé ses titres WBA/IBF/WBO des lourds. L'Ukrainien a dominé le Polonais Mariusz Wach aux points à l'unanimité des juges, à l'issue d'un combat en douze reprises à Hambourg.
Klitschko a parfaitement géré le "combat des géants", son premier face à un adversaire plus grand (1,98 m contre 2,02 m pour Wach), pour inscrire sa 59e victoire et préserver son invincibilité depuis plus de huit ans ! Le pointage des juges était incontestable: 120-107 pour les deux premiers et 119-109 pour le troisième, tous en faveur du champion en titre.
Le champion de Kiev a dédié sa victoire à Emanuel Steward, l'entraîneur qui l'avait guidé ces neuf dernières années avant de décéder fin octobre. Une minute de silence a d'ailleurs été respectée avant le combat en mémoire du coach américain qui avait guidé d'anciennes étoiles telles Tommy Hearns et Lennox Lewis.
Meilleur techniquement, le cadet des Klitschko s'est appuyé d'entrée sur la qualité de son jab du gauche et ses enchaînements pour marteler de coups un adversaire trop statique et qui a surtout gagné le respect par ses qualités d'encaisseur et de récupération.
Wach a subi de véritables bombardements avant de céder sa première défaite après 27 succès. Dans les cordes, il a été martelé de coups durant la 8e reprise mais n'a jamais rompu. Trop lent, le "Viking" (son surnom) n'a pu placer qu'une seule fois sa lourde droite en fin de 5e reprise, pour faire vaciller le champion sauvé par le gong.
"C'est vraiment un Viking, il a pris quelques coups mais a continué de se battre. Alors respect", a déclaré Klitschko après un combat placé sous le signe de "Rocky" en la présence de Sylvester Stallone.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS