Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Privée depuis de longues années d'une figure emblématique, la catégorie des poids lourds s'est peut-être bien trouvé un nouveau roi.

Anthony Joshua, 26 ans, est devenu vendredi à Londres champion du monde IBF en démolissant l'Américain Charles Martin dès la deuxième reprise.

Le pur puncher, que certains comparent à Mike Tyson, a envoyé deux fois son adversaire au tapis, la seconde après une terrible droite au visage qui a eu raison du champion. Un champion qui ne jouissait pas d'une grande crédibilité malgré son bilan, désormais de 23 victoires pour un nul et une défaite. Martin avait conquis le titre vacant après le refus de Tyson Fury de le défendre face à son challenger officiel, Vyacheslav Glazkov. Ce même Ukrainien qu'avait donc battu Martin pour s'emparer de la ceinture.

Maintenant, Anthony Joshua entend "fondre sur Tyson Fury", le détenteur des titres WBA et WBO qu'il remettra en jeu dans une revanche accordée à Vladimir Klitschko le 9 juillet. Le "Brutal Briton" a tout pour unifier les ceintures et régner sur la catégorie reine.

Joshua en est désormais à seize victoires en autant de combats, toutes acquises avant la limite! "Je suis ici pour mettre des gens k.o.", a-t-il répété après son combat. "Les lourds sont tous puissants, mais c'est une question de vitesse et de précision."

Anthony Joshua, médaillé d'or chez les super-lourds aux JO de Londres en 2012, est le premier champion olympique en titre à remporter le titre mondial chez les lourds. Il rejoint dans les tabelles les légendaires Mohamed Ali, Joe Frazier et George Foreman (à qui on le compare aussi volontiers pour sa force de frappe animale), qui avaient eux aussi conquis l'or olympique avant de, plus tard, dominer le monde.

ATS