Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'avenir se déclinera à Las Vegas pour Luca Sbisa. Le défenseur zougois a été retenu par les Vegas Golden Knights lors de l'"expansion draft".

Luca Sbisa est l'un des trente joueurs retenus par la nouvelle franchise de la NHL. Les Golden Knights ont pu attirer deux gros "poissons". Victorieux des deux dernières Coupe Stanley avec Pittsburgh. le gardien Marc-Andre Fleury sera, en effet, de l'aventure au même titre que le centre de Nashville James Neal dont la fiche de statistiques est riche de 238 buts et 313 assists.

Après Philadelphia, Anaheim et Vancouver, Las Vegas sera le quatrième club de NHL de Luca Sbisa. Le Zougois de 27 ans a déjà disputé 485 rencontres dans la ligue majeure. Seul Mark Streit, parmi les autres joueurs suisses, a joué davantage de matches. Malgré une saison très solide, Vancouver n'avait pas tenu à le "protéger" avant cette "expansion draft". Il était encore une année sous contrat avec Vancouver pour un salaire de 4 millions de dollars.

"Une nouvelle équipe, une nouvelle ville, c'est très spécial, a expliqué Sbisa. Tous les joueurs se retrouvent à égalité dans la même situation. Ca sera passionnant." Il a comparé l'aventure à celle du Team Europe à la Coupe du monde. Elle s'était qualifiée pour la finale à la surprise générale avant de "chicaner" les stars du Canada pour la victoire. Le Zougois estime que le cadre des Golden Knights va permettre à l'équipe d'être concurrentielle dès la première saison. "La concurrence sera forte à l'intérieur de l'équipe."

A nouveau un mauvais timing

Le défenseur de Suisse centrale, né en Italie, a estimé que le timing du chamgement n'était pourtant pas optimal. En premier lieu parce que sa femme Lauren a mis au monde un petit Nolan le 16 juin, leur premier enfant. Dès lors une prolongation de séjour à Vancouver aurait été idéale dans la mesure où Lauren vient de la cité de la Colombie britannique et que ses parents y habitent aussi. Le même type de mésaventure s'était produit lors de son passage d'Anaheim à Vancouver. Cinq jours avant son transfert, il venait d'acquérir une maison à Newport Beach. Désormais, la famille n'y va que sur son temps de libre.

"Ca fait partie du business, lâche un Sbisa fataliste. On doit faire au mieux et avoir une attitude positive. C'est bon, nous sommes heureux de découvrir Las Vegas. Les trois années passées à Vancouver furent top mais il est temps d'ouvrir un nouveau chapitre avec la petite famille."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS