Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Pour ses débuts sur le banc, Ryszard Komornicki a conduit Lucerne à sa première victoire de la saison. Les Lucernois se sont imposés 2-1 contre les Belges de Genk en barrage aller de l'Europa League.
Au risque d'invoquer trop facilement, une fois de plus, le présumé choc psychologique suivant un changement d'entraîneur, les Lucernois n'avaient rien à voir avec les fantômes qui ont perdu le week-end dernier en championnat contre GC. Engagement total, grande majorité des duels remportés et accent nettement porté vers l'attaque: le vice-champion de Suisse a paru transfiguré dans sa swissporarena.
Il n'a pas dû attendre sept minutes pour ouvrir le score par Rangelov d'un tir au sol pris en dehors de la surface de réparation. Las pour Komornicki et ses protégés, Genk a répliqué assez rapidement, à la 12e, au terme d'une action menée sur tout le terrain à une touche de balle avec, pour derniers artisans, Fernandez, Buffel et le capitaine Vossen.
On savait l'attaque belge performante. On n'imaginait cependant pas que la défense qui avait tenu en échec Chelsea, Leverkusen et Valence l'an dernier en Ligue des champions était aussi faible. Les Lucernois ne se sont alors pas priés pour profiter des nombreux espaces qui leur ont été offerts. Longtemps sans réussite toutefois: Rangelov trouvait ainsi la transversale du Racing sur un coup-franc (18e). La délivrance est finalement venue à la 71e des pieds du rapide Winter, servi par Lezcano, durant une seconde période ayant beaucoup perdu en qualité et en intensité
Lucerne n'a pas été totalement irréprochable non plus, surtout après le but de Vossen. Difficile de rester serein après un tel début de saison (trois nuls et trois défaites). Le doute qui habite le FCL s'est ainsi invité lors de plusieurs situations confuses en défense et s'est cristallisé en un seul et unique homme, Florian Stahel. Sans doute fragilisé par le limogeage d'un Murat Yakin qui lui avait confié le brassard, le capitaine n'a dernièrement pas été épargné par les critiques de la presse au sujet de ses prestations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS