Navigation

Lüthi: "La déception ne devrait pas durer"

Ce contenu a été publié le 02 février 2019 - 21:21
(Keystone-ATS)

Les visages étaient fermés, la déception palpable. Mais l'équipe de Suisse avait des raisons de se réjouir après sa défaite subie face à la Russie dans le tour qualificatif de la Coupe Davis.

"Je n'aime vraiment pas perdre. Même si on a tout donné, même si on a livré de grands matches", a expliqué le capitaine Severin Lüthi. "Mais la déception ne devrait pas durer bien longtemps. Il y a des motifs de satisfaction, même si on doit continuer à travailler dur. A part la défaite, je n'ai pas de regret", a assuré le Bernois.

De quoi est-il le plus fier? "Je suis fier que mes joueurs se soient battus sans jamais baisser la tête ni baisser d'intensité. Je suis également fier de la manière dont Jérôme s'est intégré. Mais je savais que ce serait le cas, car c'est un type bien, qui a les pieds sur terre", a expliqué Severin Lüthi à propos de Jérôme Kym (16 ans le 12 février", qu'il a titularisé en double.

"J'ai aimé l'intensité que Jérôme a mise durant la semaine à l'entraînement. Il m'a montré qu'il voulait vraiment jouer", a poursuivi le coach de Roger Federer, qui a même songé à aligner l'Argovien pour un éventuel cinquième match décisif! "Je n'y avais même pas songé vendredi. Mais ça m'est venu à l'esprit pendant le double. Heureusement, je n'ai pas eu besoin de prendre une décision", a souri le Bernois, qui avait initialement prévu de lancer Marc-Andrea Hüsler pour un cinquième match décisif.

Jérôme Kym s'est d'ailleurs lui-même manifesté auprès de son capitaine pendant le quatrième match, perdu par Henri Laaksonen. "Jérôme est venu lui-même me demander après le deuxième set s'il était envisageable qu'il joue le cinquième match décisif. Il était +chaud+", a glissé Severin Lüthi.

Jérôme Kym a d'ailleurs également prouvé toute sa hargne à l'heure de la conférence de presse, malgré une légitime timidité: "On a gagné ce double, et je suis ravi d'avoir connu la victoire pour mes débuts en Coupe Davis. Mais on a perdu cette rencontre", a laconiquement rappelé l'Argovien.

Forcément conscient que Jérôme Kym a encore beaucoup de travail à accomplir, Severin Lüthi est persuadé que Henri Laaksonen est sur la bonne voie. "Il a fait un vrai pas en avant au cours des derniers mois, des dernières semaines. Son tennis est en place, et il semble plus équilibré sur le plan mental", a-t-il assuré. "Je pense que de belles choses vont lui arriver cette saison. Mais il doit encore notamment apprendre à ne pas se laisser aller lorsqu'il ne joue qu'à 60% de ses moyens", a tempéré le Bernois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.