Toute l'actu en bref

Lugano a réussi un très bon match pour dominer Berne 4-2 à la PostFinance Arena pour le premier match des demi-finales. Les Tessinois mènent 1-0 dans la série.

Lugano a pourtant entamé la partie de la pire des manières. Perte de puck en zone neutre, contre bernois de Hischier qui décale Scherwey et le Fribourgeois qui ouvre la marque après seulement 35 secondes de jeu. On a vu mieux comme démarrage dans une série de play-off. Mais le Lugano made in Greg Ireland n'est plus la même équipe que sous Doug Shedden. Les Tessinois ont poussé devant Genoni, sans toutefois parvenir à tromper la vigilance de l'ancien Davosien. Et puis à la 37e, la persévérance des Bianconeri a fini par payer et Fazzini a pu niveler la marque.

Le troisième tiers fut tout autant riche en émotions avec des Luganais emmenés par un très bon Linus Klasen, auteur de deux assists. Le premier sur le 1-2 de Chiesa à la 44e et le deuxième sur le 2-3 décisif signé Bürgler. Et les Tessinois peuvent dire un immense merci à leur portier Elvis Merzlikins. A la 58e, le Letton a enfilé son costume de héros en refusant l'égalisation à Bodenmann parti seul. Frustrés, les Ours ont sorti leur gardien pour un sixième joueur de champ. Et sur une erreur de Blum à la ligne bleue, Lapierre et Gardner ont combiné pour le 2-4 dans la cage vide et validé le premier point pour Lugano dans cette demi-finale.

La fin de la rencontre a vu un mauvais geste de Simon Moser. L'ailier bernois a cloué aussi bêtement que violemment Julien Vauclair. Cinq minutes et pénalité de match à l'encontre du Bernois et une rentrée au vestiaire prématurée pour le défenseur jurassien. Les esprits se sont échauffés à moins de trente secondes de la fin pour que tout le monde comprenne que les demi-finales ont bel et bien commencé.

La deuxième demi-finale a offert un match vivant et un succès pour Zoug en prolongation 3-2 à la 77e. C'est Immonen qui a libéré les siens à 5 contre 4.

Dès le départ, Zoug a fait parler la puissance de son power-play. Klingberg a ouvert le score à la 5e, puis Diaz a trompé Senn à la 14e. Comme face à Lausanne, Davos a balbutié son entame de match. Et comme face aux Vaudois, les Grisons sont revenus dans la partie. Intenable en séries, Dino Wieser a sonné le réveil des joueurs d'Arno del Curto à la 25e. Neuf minutes plus tard, c'est l'ancien étranger de Thurgovie Mike Vaskivuo qui a réussi l'égalisation. Au cours du troisième tiers, Zoug a bénéficié de deux supériorités numériques sans parvenir à marquer le troisième.

Dans la prolongation, Gilles Senn a réussi deux arrêts déterminants. Mais il n'a rien pu faire sur le lancer du Finlandais qui permet aux joueurs de Harold Kreis de prendre l'avantage dans cette série.

ATS

 Toute l'actu en bref