Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Double tenant du titre, Genève-Servette fait l'impasse sur la Coupe Spengler 2015. Les Genevois sont remplacés par Lugano, qui débarque à Davos avec de grandes ambitions.

Les Tessinois reviennent à Davos 24 ans après leur dernière apparition dans le tournoi mythique. Englués en bas de classement en début de saison sous les ordres de Patrick Fischer, ils ont effectué une remontée spectaculaire sous les ordres du Doug Shedden. Le Canadien est un habitué des joutes davosiennes puisqu'il sera présent pour la septième fois consécutive.

Les Luganais, qui affronteront Mannheim cet après-midi à 15h dans le match d'ouverture, prennent le tournoi au sérieux. Le capitaine Steve Hirschi parle d'une chance pour le club et ne veut pas entendre parler d'un tournoi amical: "Un travail exigeant nous attend. A la Spengler, le jeu est plus rapide qu'en LNA."

La situation sera spéciale pour le HC Davos. Le champion de Suisse faisait de son tournoi un objectif prioritaire par le passé. Il en va un peu autrement cette année. Les Davosiens brillent sur la scène européenne où ils disputeront début janvier une demi-finale contre les Suédois de Göteborg.

Arno Del Curto a d'ailleurs fait de la Ligue des champions un objectif prioritaire. Pour sa vingtième participation à la Coupe Spengler, le coach davosien considérera ainsi l'accession à une douzième finale comme une surprise. De surcroît, les nombreuses blessures et les sélectionnés au Mondial M20 affaiblissent sérieusement l'effectif de l'équipe-hôte.

La KHL sera représentée par deux équipes comme l'an dernier. Les Finlandais de Jokerit Helsinki - des habitués du tournoi - et Automobilist Ekaterinbourg, présent pour la première fois, tenteront de perpétuer la bonne habitude prise par les représentants de la KHL, présents en finale chaque saison depuis sa création en 2008 à l'exception de l'année du conflit salarial de la NHL.

L'habituel Team Canada et les Allemands de Mannheim complètent le plateau de la 89e édition. Les Canadiens seront dirigés par Guy Boucher, en congé depuis son limogeage du CP Berne. Equipe-phare du Championnat d'Allemagne (DEL), Mannheim sera présent pour la troisième fois en six ans dans la station grisonne.

Comme le Championnat allemand ne fait pas de pause à Noël, les Adler de Mannheim ont dû s'astreindre à un calendrier démentiel avant les fêtes. Sept défaites de rang et la perte de leur meilleur compteur Jamie Tardif plombent un peu l'ambiance chez les Allemands. A Lugano d'en profiter samedi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS