Navigation

Lugano s'offre une balle de titre

Ce contenu a été publié le 17 mai 2014 - 19:47
(Keystone-ATS)

Genève - Lugano n'est plus qu'à une victoire du titre de champion de Suisse. Sur leur parquet, les Tigers ont dominé Fribourg Olympic 75-63 et mènent désormais 3-2 dans la finale au meilleur des 7 matches.
Les joueurs d'Andrea Petitpierre bénéficieront d'une première balle de sacre ce mardi à Fribourg, où ils restent sur un succès dans l'acte IV qui les a totalement relancés.
Car contrairement aux quatre premiers matches, ce cinquième affrontement a pratiquement été à sens unique. Les Luganais possédaient déjà 14 longueurs d'avance à la mi-temps (42-28), avant de créer un avantage décisif dans le troisième quart sous l'impulsion de Mohamed Abukar. Du haut de ses 2m08, l'intérieur américain a été le grand homme de cette rencontre, rendant une fiche de 33 points (9/13 au tir et 12/12 au lancer franc), 4 rebonds et 4 passes décisives.
Même menés de vingt unités (53-33 à la 24e), les Fribourgeois n'ont jamais cessé d'y croire, sans doute poussés par le souvenir du premier match qu'ils avaient fini par remporter après avoir été menés de 22 points. Ils revenaient ainsi à neuf longueurs à l'entame du dernier quart sur un tir primé de Roberto Kovac (63-54), mais souffraient au contact de Travis Watson sous les paniers. Le compère d'Abukar, passablement préservé jusque-là, a alors pesé de tout son poids dans les dix dernières minutes, s'offrant un énième double double au passage (12 points et 12 rebonds).
Olympic n'a de son côté pas pu compter sur ses individualités pour faire la différence. Décisif au cours des premiers matches, Edwin Draughan a enchaîné un deuxième match en demi-teinte (7 pertes de balle) et les Fribourgeois l'ont payé cash. Même constat pour le meilleur marqueur Clinton Chapman, qui n'a rentré que 7 de ses 17 tentatives, ou pour Marko Mladjan, finalement rétabli de sa blessure au pubis mais trop brouillon dans la raquette.
Les joueurs de Petar Aleksic vont maintenant devoir à tout prix s'imposer devant leur public mardi (20h00) pour s'offrir une belle au Tessin vendredi. Le cas échéant, il faudrait encore reproduire l'exploit de battre Lugano sur ses terres. Une performance qu'ils ont été les seuls à réussir cette saison face aux vainqueurs de la saison régulière, lors de l'acte I de la finale.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.