Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A bord du George Washington - Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont mené lundi des exercices de lutte anti-sous-marine, au deuxième jour de leurs manoeuvres conjointes. Ces exercices visent à mettre en garde la Corée du Nord, quatre mois après le torpillage d'une corvette sud-coréenne attribué à Pyongyang.
Prévus jusqu'à mercredi, ils mobilisent une vingtaine de bâtiments, dont le porte-avions George Washington, 200 avions et 8000 hommes. Ceux de lundi, dans les eaux internationales en mer du Japon, à quelque 200 km des eaux nord-coréennes, sont destinés à "mieux détecter et à attaquer les sous-marins intrus".
L'armée sud-coréenne avait été très critiquée pour n'avoir pas réussi à détecter l'attaque du sous-marin nord-coréen en mer Jaune.
Quatre avions de chasse furtifs F-22 Raptor ont survolé la Corée pour la première fois pour montrer la détermination de Washington à empêcher toute provocation, a déclaré le général Jeffrey Remington.
Ces exercices, qui ont débuté dimanche et sont les premiers d'une série, ont été condamnés par le régime nord-coréen qui a menacé de riposter par une "puissante dissuasion nucléaire".
Le ministre des Forces armées, Kim Yong-Chun a déclaré que le Nord renforcerait sa dissuasion nucléaire "d'une nouvelle façon" pour faire face à une menace nucléaire américaine accrue.
La Corée du Sud et les Etats-Unis accusent Pyongyang d'avoir coulé un navire de guerre sud-coréen, le 26 mars, près de frontière maritime intercoréenne en mer Jaune. Quarante-six marins sud-coréens avaient péri.
Le régime communiste a toujours nié avoir torpillé le navire. Cet épisode a ravivé les tensions dans la péninsule, alors que la Corée du Nord a claqué la porte depuis plus d'un an des discussions visant à la convaincre de renoncer à ses ambitions nucléaires.
La semaine dernière, Washington a annoncé de nouvelles sanctions économiques et financières à l'encontre de la Corée du Nord, déjà sous le coup de nombreuses sanctions internationales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS