Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les troupes tchadiennes déployées à la frontière camerouno-nigériane sont entrées mardi en fin de matinée dans la ville nigériane de Gamboru. Selon un journaliste de l'AFP sur place, les combats ont été violents contre les islamistes de Boko Haram.

Les Tchadiens ont franchi le pont séparant la ville camerounaise de Fotokol pour se rendre à Gamboru, après des bombardements aériens et d'artillerie et des échanges de tirs nourris avec les islamistes, qui ont pris cette ville il y a plusieurs mois.

Les opérations aériennes ont duré près d'une heure, puis les blindés tchadiens ont défoncé les obstacles placés sur le pont pour permettre le passage des troupes, qui sont entrées dans Gamboru. L'intégralité du contingent de 2000 hommes environ était entré au Nigeria à la mi-journée, alors que plus aucun tir n'était entendu.

Les troupes tchadiennes, qui se sont déployées mi-janvier au Cameroun avec la volonté d'en découdre avec Boko Haram, pénètrent pour la première fois sur le sol du Nigeria. L'armée nigériane est critiquée pour son inefficacité dans la lutte contre le groupe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS