Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La plus grande manifestation européenne de lutte contre le sida s'est déroulée samedi soir à Vienne. Le 20e Life Ball a réuni des dizaines de milliers de participants vêtus souvent de couleurs vives. L'événement sert aussi à récolter des fonds.

Les participants au dîner de gala ont dû débourser en moyenne 2500 euros (3000 francs) pour y accéder. Des enchères étaient proposées, notamment des bijoux, des oeuvres d'art ou une invitation pour deux personnes à un tournoi de golf en compagnie de l'ex-président américain Bill Clinton.

Cet événement caritatif annuel était placé sous le signe du feu pour "Combattre les flammes de l'ignorance" (Fight the flames of ignorance). Maintes personnalités ont répondu présent, dont Bill Clinton, l'actrice américaine Milla Jovovich, le comédien Antonio Banderas ou l'actrice et mannequin irlandaise Kiera Chaplin.

Ruban rouge

Après ce dîner au Palais impérial de la Hofburg, les participants se sont rendus sur la place de l'Hôtel-de-Ville transformée en immense piste de défilé en forme de ruban rouge, symbole de la lutte contre le sida.

Mais les véritables vedettes de la soirée étaient ces anonymes légèrement vêtus et maquillés de la tête aux pieds pour évoluer sur le tapis rose-magenta déroulé sur la place de l'Hôtel-de-Ville. Marc et Sébastien sont présents depuis des années: "Comme toutes les personnes sur ce tapis, je suis là pour éveiller les consciences sur ce problème du sida", explique Marc.

Défilé exubérant

Des costumes très sophistiqués, tels ces diablotins rouges et noirs, et des fabrications très sommaires, comme cette robe faite de boîtes d'allumettes, tout le monde a pu trouver son compte dans ce défilé plein d'extravagance et d'exubérance.

Comme chaque année, près de 40'000 spectateurs se sont retrouvés sur la place pour assister au spectacle, retransmis en direct par la télévision publique autrichienne ORF. L'an dernier le Life Ball avait permis de récolter 2 millions d'euros (2,4 millions de francs).

ATS