Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les années se suivent mais ne se ressemblent pas pour le groupe ATS. Après un résultat record en 2008, son bénéfice a chuté l'an passé. La disparition de quatre journaux gratuits a pesé très lourdement en 2009. Pour l'exercice en cours, le budget prévoit une perte.
Le groupe ATS, dont la maison mère est l'Agence Télégraphique Suisse, a vu son chiffre d'affaires baisser de 3,9% à 38,26 millions de francs l'an passé. Le résultat opérationnel s'est littéralement effondré à 353'000 francs, ce qui correspond à -92%.
Les charges d'exploitation ont augmenté l'an passé de 7,4% à 37,1 millions de francs. Les coûts d'acquisition de l'information ont pu être réduits, ceux en lien avec la transmission, le matériel et le loyer sont restés stables.
Les charges de personnel ont en revanche augmenté de 4,4% à 28,2 millions. Cette hausse est due à la dissolution de la fondation patronale en 2008, qui avait conduit à une baisse des coûts. L'augmentation effective n'est que de 100'000 francs, précise le président de la direction Markus Schwab dans son rapport annuel. Au 31 décembre dernier, l'agence de presse comptait 218 postes équivalents à plein temps (-2).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS