Navigation

Médias: la télévision en différé prisée par les Suisses

Ce contenu a été publié le 13 mai 2014 - 12:01
(Keystone-ATS)

Les Suisses sont toujours plus nombreux à regarder la télévision en différé. Selon Mediapulse, cette forme d'utilisation représente en moyenne 6 à 7% de l'audience totale. Pour la radio en revanche, la possibilité de l'écouter en ligne ne s'est traduite que par une faible hausse de son usage.

Regarder la télévision sur Internet est une alternative "particulièrement appréciée dans les foyers avec enfants en bas âge et accès à la télévision sur Internet (IPTV)", a indiqué Mediapulse lors de sa conférence de presse mardi à Berne.

Grâce à son nouveau système de mesures - utilisé depuis 2013 - Mediapulse peut fournir des "informations détaillées sur la consommation de télévision en différé", s'est-il réjoui. Ainsi, ce sont par exemple souvent les séries, ainsi que les émissions pour enfants ou jeunes qui sont regardées de cette façon, a-t-il constaté.

Bénéfice en baisse

Depuis 2013, les Suisses ont aussi la possibilité d'écouter des émissions de radio en différé. "Les séquences d'utilisation étant cependant plus brèves, les chiffres de l'utilisation totale de la radio n'ont que faiblement augmenté", note Mediapulse.

Lors de sa conférence de presse, le groupe a également présenté ses résultats pour l'exercice 2013. Mediapulse présente un bénéfice de 273'000 francs, inférieur à celui de l'année précédente. Les provisions pour de futurs investissements s'inscrivent donc aussi à la baisse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.