Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un total de 1151 personnes ont été secourues en Méditerranée dans la seule journée de lundi, lors de onze opérations distinctes coordonnées par les garde-côtes italiens au large des côtes libyennes. L'une d'elles a concerné 441 migrants.

Ce groupe voyageait à bord de quatre canots pneumatiques, qui ont été secourus par un navire des garde-côtes, ont précisé ces derniers dans un communiqué lundi soir.

Un autre bâtiment, à bord duquel se trouvaient déjà 85 personnes secourues la veille, a dans un premier temps récupéré 105 migrants, qui avaient été hissés à bord d'un bateau de la Marine militaire italienne, avant que ne soient transférées 308 personnes depuis le bateau Dignity 1 de Médecins sans Frontières (MSF), qui elles aussi voyageaient dans trois canots pneumatiques.

Trois moto-vedettes des garde-côtes de l'île de Lampedusa ont également participé aux opérations.

Sévère bilan

L'ensemble des migrants secourus dans la journée étaient lundi soir en route vers l'Italie, soit en direction de Lampedusa, soit du port sicilien de Pozzallo, qu'ils devraient atteindre mardi matin.

Plus de 430'000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée depuis janvier et près de 2750 y ont laissé la vie ou sont portés disparus, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

ATS