Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fin de carrière en apothéose pour Didier Défago ! A la veille de prendre sa retraite sportive, il est monté sur le podium (2e place) en descente à Méribel, théâtre des finales de la Coupe du monde.

Parti avec le dossard no 1, le vétéran valaisan de 37 ans a signé un chrono de référence que seul Kjetil Jansrud est parvenu à battre. Le Norvégien s'est imposé avec 24 centièmes d'avance, s'adjugeant au passage le globe de descente.

C'est la 16e fois que Didier Défago monte sur un podium en Coupe du monde. Et comme lors de ses précédents top 3, il y est parvenu alors que plus grand monde ne l'attendait si bien classé. Il faut en effet souligner que le skieur de Morgins n'avait encore jamais fait mieux qu'une 7e place lors de cette saison d'adieu...

Il serait toutefois exagéré de parler d'une énorme surprise, étant donné que Didier Défago avait profité d'une préparation idéale sur cette nouvelle piste de Méribel. Invité par les Français, il avait pu se familiariser la semaine dernière avec ce tracé, tandis que ses rivaux ne l'avaient découvert que mardi à l'entraînement. Autre avantage non négligeable, le Valaisan avait hérité du dossard no 1 lors du tirage au sort, ce qui constitue un atout certain lorsque la température est clémente, comme c'est le cas actuellement en Savoie.

Pour que ses adieux au Cirque blanc soient encore plus beaux, Défago essaiera de remettre ça jeudi en super-G pour son 402 et ultime départ en Coupe du monde.

Dans la lutte pour le globe de descente, Kjetil Jansrud s'est adjugé le trophée avec panache. Leader depuis le début de saison, mais menacé depuis quelques courses par Hannes Reichelt, il a finalement raflé la mise avec 94 points d'avance sur l'Autrichien (10e mercredi) à l'issue de cette 10e et ultime descente de l'hiver.

Il s'agit du deuxième globe de la saison pour Kjetil Jansrud, déjà assuré de remporter celui du super-G. Le Norvégien a ainsi réussi le même doublé en vitesse que son compatriote Aksel Lund Svindal, no 1 mondial dans ces deux disciplines en 2013 et 2014, mais absent cette saison pour blessure.

Avec les 100 points de la victoire, Kjetil Jansrud est aussi revenu à 64 points de Marcel Hirscher au classement général. De quoi relancer le suspense pour cette fin de semaine à Méribel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS