Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Perçu comme plutôt froid et humide, l'été 2012 se révèle trop chaud par rapport à la moyenne pluriannuelle, a indiqué mardi Meteomedia. Il se place dans la série d'étés trop chauds, comparables à ceux des années 2006 et 2009.

L'impression - subjective - d'avoir vécu un été maussade en 2012 provient des premiers week-ends, qui étaient à chaque fois humides, et du mois de juillet assez couvert, a expliqué le météorologue Joachim Schug. Mais l'été se révèle en fait d'environ deux degrés trop chaud dans le Nord-est de la Suisse, et même de trois degrés au Sud.

Grâce au mois de juin, et en partie au mois d'août, l'été 2012 a été également trop ensoleillé et la plupart du temps trop sec, surtout au sud des Alpes. L'Est et le Nord de la Suisse ont essuyé plusieurs orages, accompagnés de fortes pluies.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS