Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des températures négatives ont été observées par endroits dans la nuit de mercredi à jeudi en Suisse. Il a fait -0,9 degré Celsius à Payerne (VD), -0,7 à Berne et -8 à La Brévine. Dans les Grisons, le mercure est descendu -5,1 degrés à Davos et -6,9 à Samedan.

En certains lieux, il n'avait plus fait aussi froid à la mi-mai depuis plus de trente ans. C'est le cas à Berne ou à la station de Kloten (ZH) qui affichait -0,2 degré, a indiqué SF Meteo.

Durant la nuit, des températures négatives ont été enregistrées un peu partout en montagne, favorisées par une nuit claire et sans vent: -10 degrés à Buffalora (GR), en Engadine, -8 à Ulrichen (VS), -5 à Zermatt (VS) et -3 à La Chaux-de-Fonds (NE), à Château d'Oex (VD) et Montana (VS), a écrit meteonews.

Neige

La neige a saupoudré certaines régions jusqu'à environ 600 mètres d'altitude dans la nuit, par exemple dans le canton de Glaris. Ailleurs, la limite de la neige variait entre 800 et 1300 mètres.

Dès la nuit prochaine, un courant du sud-ouest amènera de l'air à nouveau plus doux mais aussi plus perturbé vers la Suisse. Quelques précipitations sont attendues, mais la neige remontera au-dessus de 2000 mètres. Un nouveau refroidissement est prévu lundi, signale MétéoSuisse.

Mois de mai pires

D'autres mois de mai, récents ou plus anciens, ont fait grelotter la Suisse. L'historien de climat bernois Christian Pfister rappelle dans son ouvrage "Wetternachhersage" ("Météo du temps passé") que les mois de mai des années 1987 et 1984 ont été particulièrement froids, allant jusqu'à retarder la floraison de la vigne d'une semaine.

Plus loin dans le temps encore, les années 1879 et 1851 ont été signalées comme très froides en mai. Le médecin et météorologue bernois Daniel Gottlieb Benoit raconte que la neige est tombée durant deux jours ce mois-là sur la capitale.

L'année 1740 est restée dans les mémoires comme celle d'un "long hiver" où chaque mois a vu son lot de froidure et de pluies. En mai, la neige a fait son apparition "presque tous les jours à moins de 1000 mètres", et "l'été fut médiocre et pluvieux", selon M. Pfister.

ATS