Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des vents tempétueux ont à nouveau été enregistrés vendredi en montagne et en plaine. Des rafales de 136 km/h ont balayé le sommet du Crap Masegn, dans les Grisons, tandis qu'en plaine des pointes de 90 km/h ont été enregistrées à Cressier, dans le canton de Neuchâtel.

Les bourrasques les plus violentes ont soufflé sur le Jungfraujoch, le Pilate, le Moléson, le Gornergrat et le Säntis, a indiqué SF Meteo. La journée est restée venteuse avec des vitesses maximales comprises entre 70 et 95 km/h. L'arrivée d'un front froid a parfois apporté de la neige jusqu'en plaine dans la deuxième moitié de la journée.

Lignes interrompues

Les rafales de vent ont provoqué l'interruption de la ligne ferroviaire entre Paccot et les Rochers-de-Naye (VD). Le dérangement devait durer jusqu'à la fin du service.

Interruption aussi sur la ligne Andermatt - Disentis/Muster des chemins de fer Matterhorn Gotthard Bahn (MGB), entre Andermatt et Nätschen. Le chargement de voitures a dû être temporairement suspendu. Les voyageurs du Glacier Express entre Viège (VS) et Coire étaient déviés par Zurich.

Risque d'avalanche marqué

La limite des chutes de neige joue les montagnes russes: tôt vendredi, elle se situait à 1200 mètres. L'air froid l'a ensuite fait descendre à 500 mètres dans l'est de la Suisse, ont indiqué Meteonews et SF Meteo.

Samedi devrait s'annoncer plus clément, ce qui fera à nouveau s'élever la limite des chutes de neige à environ 1500 mètres. Un nouveau front froid est attendu dimanche matin, puis la situation devrait se calmer dans la journée.

Les précipitations risquent d'être importantes par moments. En montagne, certains endroits pourraient connaître jusqu'à un mètre de neige fraîche. L'institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) avertit que le danger reste marqué.

ATS