Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Daniel Brélaz est 5e sur la liste des Verts vaudois pour le Conseil national, derrière les trois sortants et la municipale de Renens Tinetta Maystre. Interrogé par "24 heures"/"La Tribune de Genève", il dit représenter "environ 1% de l'électorat", chiffre selon lui "pas négligeable" pour reconquérir le 3e siège perdu en 2011.

"Si ma présence sur la liste apporte 20'000 suffrages, soit 1200 ou 1300 bulletins de vote, je représente incontestablement 1% de l'électorat", déclare M. Brélaz, 65 ans, dans les colonnes des quotidiens lémaniques. Or "il y a quatre ans, nous avions perdu notre 3e siège pour 0,8%", rappelle le syndic de Lausanne.

"Evidemment, ma présence ne garantit pas de retrouver ce siège", concède-t-il toutefois.

Par ailleurs, pour Daniel Brélaz, un bon score des Verts vaudois créerait "un 'trend' favorable pour les élections communales de 2016 et cantonales de 2017, avec l'arrivée de jeunes élus", commente-t-il. Le "géant vert" a d'ores et déjà annoncé qu'il ne se représentera pas à la syndicature.

Pour "l'avenir du parti"

Mardi soir, une partie des délégués des Verts vaudois ne voulait pas mettre en avant sur la liste M. Brélaz, notamment pour "laisser la place aux jeunes". Mais au final, une nette majorité, par 69 voix contre 18 et 2 abstentions, a accepté de le placer lui et Tinetta Maystre juste derrière les sortants: Luc Recordon, qui se présente aux deux Chambres, Adèle Thorens et Christian van Singer.

"Ceux qui se sont exprimés contre ma candidature, et qui peut-être préféreraient que je passe ma retraite à me promener dans les bois du Jorat, sont de mon âge", affirme le syndic de Lausanne. Il s'agit de "personnes avec qui, pour certaines, j'ai pu avoir des divergences par le passé", poursuit-il, assurant avoir reçu "un net soutien chez les jeunes qui, eux, voient l'avenir du parti".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS